La Fédération européenne de la joaillerie mobilisée en cette année d’élections européennes

09.04.2019

Sous l’égide de Bernadette Pinet Cuoq, Présidente de l’UFBJOP et de l’EFJ, une réflexion a été menée pour parvenir à l’application pleine et entière du principe de reconnaissance mutuelle pour les produits européens de joaillerie. Une telle application faciliterait significativement la libre circulation des produits européens de joaillerie à travers l’Union européenne.


Autre sujet abordé : le commerce international. L’EFJ a réaffirmé l’importance de maintenir une politique européenne commerciale ouverte vers les pays tiers et mène actuellement un travail d’identification des principales barrières tarifaires et non tarifaires qui empêchent le secteur européen de la joaillerie d’atteindre 60% des consommateurs dans le monde.


2019 sera également synonyme de changements avec les élections européennes qui vont substantiellement modifier le paysage politique. L’EFJ sera à la hauteur de cet enjeu avec notamment le développement d’une nouvelle stratégie de sensibilisation et de communication. Les membres de la Fédération iront notamment à la rencontre des députés nouvellement élus au cours du mois d’octobre à Strasbourg.


A l’aube de l’avènement d’un nouveau Parlement européen et d’une nouvelle Commission, l’EFJ reste plus que jamais mobilisée. « Les défis du secteur européen de la joaillerie sont de plus en plus nombreux. Ainsi, nous avons décidé aujourd’hui d’inclure le sujet du diamant synthétique dans notre mandat. L’EFJ prônera la mise en place d’un code douanier spécifique visant à différencier le diamant synthétique du diamant naturel » a conclu Mme Pinet Cuoq.

Partager