Face aux différentes appellations du diamant, le consommateur s’y retrouve-t-il encore ?

01.12.2020

Le Collectif Diamant, qui regroupe les entités les plus représentatives de la profession, dont l'Union Française BJOP, constate jusqu’à sept termes différents pour qualifier le diamant. Face à cette dérive, le Collectif a demandé à l’institut français OpinionWay de mener une étude auprès du public, sur la perception de la terminologie utilisée.

Les résultats révèlent que si le consommateur sait parfaitement ce qu’est un « diamant naturel » et comprend sa valeur de rareté et d’authenticité, il identifie avec difficulté  les autres dénominations utilisées. Cette étude menée sur 1001 français alerte sur un risque important de confusion, voire de fraude au moment de l’achat d’un bijou en diamant. Le respect de la loi sur l’appellation du diamant doit être clairement réaffirmé.

L’étude est à retrouver ICI

Partager