Conférence de Marc Abélès à l’UFBJOP : « le paradoxe du luxe entre popularité et élitisme »

16.05.2019

Pour cette seconde conférence du Cercle de l'Ecrin, qui a eu lieu le 14 mai dernier à l’UFBJOP, Marc Abélès, ethnologue et normalien, ancien élève de Claude Lévi-Strauss et auteur de l’ouvrage « Un Ethnologue au pays du Luxe », a proposé aux auditeurs un voyage dans le monde du luxe, à mi-chemin entre les sciences sociales et la philosophie. Ce décryptage de cet univers particulier, ses us et coutumes, ses paradoxes et les menaces qu’il encourt face au monde industriel, a permis de mettre en lumière plusieurs pistes de réflexion et d’interrogation.

Qu’est-ce que le luxe aujourd’hui ?

Le luxe est devenu un phénomène universel, depuis l’arrivée de la Chine dans le commerce mondial. Il connaît un développement incomparable et une croissance toujours soutenue. Mais qu’est-ce que cette notion recouvre ? L’étymologie du mot luxe permet d’en retenir quelques significations essentielles. Le luxe a pour premier sens le faste et la splendeur (luxus), mais également la notion d’écart et de déviance (luxare) et aussi celle de débauche (luxure).

Le luxe est ce qui n’a pas de prix, au-delà de la valeur marchande d’un objet, il transcende la nécessité. Il a le pouvoir de projeter dans l’incommensurable et l’exceptionnel. Il est lié à la dépense, à l’excès et donc au superflu par rapport à la notion de besoin.

Les paradoxes du luxe

Le luxe véhicule des notions de singularité et de rareté, cependant il est menacé par la banalisation, il doit sans cesse se réinventer car les objets rares et inaccessibles finissent par devenir abordables au fil du temps.

Le luxe est associé aux valeurs de l’authenticité, de l’originalité et de la qualité, il secrète cependant la falsification et la contrefaçon, contre lesquels il doit sans cesse lutter.

De par la rareté et la cherté des objets proposés, le luxe est réservé à une élite, néanmoins on assiste à un phénomène récent : la popularisation du luxe. Les sociétés encouragent les individus à s’offrir une petite part de luxe ; celui-ci étant alors envisagé comme un facteur d’intégration sociale. Les marques sont donc confrontées à une double exigence : se positionner sur une offre rare et singulière, tout en restant accessibles à une plus large base.

 Le devenir du luxe 

Aujourd’hui, le luxe a décidé de prendre en compte les notions de durabilité et de protection de l’environnement. Les grands groupes de luxe se donnent de nouvelles missions autour de la préservation du patrimoine via leurs fondations par exemple. On constate également une tendance des acteurs du luxe vers la recherche spirituelle et l’immatérialité, en lien avec les aspirations des riches consommateurs asiatiques.

A l’issue de la conférence, les auditeurs ont été conviés à une dégustation de produits italiens qui a rencontré un grand succès.

La troisième conférence du Cercle de l’Ecrin sera donnée par Evelyne Possémé, Conservateur en chef du Musée des Arts déco, qui nous présentera sa trilogie historique et symbolique consacrée aux bijoux d’exception : Flore, Faune, Figures. Enfin, pour clôturer ce cycle de conférences, Daniel Cambour, Président de l’UFBJOP, mais également docteur en philosophie et auteur, nous présentera, son bel ouvrage anthropologique et philosophique intitulé De la Joaillerie Française

Nous souhaitons à nouveau remercier Monsieur Marc Abélès pour sa présence et sa bienveillance auprès des auditeurs du Cercle de l’Ecrin.

L’Union Française BJOP remercie également les partenaires et sponsors de l’évènement : la Maison Dubail Paris et son Président Pierre Dubail, ami du Métier et ancien élève de la haute Ecole de Joaillerie. La Société Réactions et son Gérant Jacques Morel, fidèle et précieux référent sûreté de l’UFBJOP. La société Cookson Clal et son Directeur Général Brunot Costet, partenaire indéfectible, qui accompagne régulièrement les évènements de l’Union, dont le prix Jacques Lenfant. Enfin, la société SIACI St Honoré et son dirigeant Monsieur Drahy, ami et compagnon de longue date. Tous par leur soutien sans faille et leur généreuse participation marquent leur lien privilégié et leur attachement à l’Union et à ses valeurs.

Partager